Démarches

Artiste intéressé par la condition humaine, Claude Philippe Nolin est artiste multidisciplinaire, un essayiste et un travailleur culturel animé par un sentiment d'urgence vis-à-vis de la survie de l'humanité.

Natif de Montréal, il étudie le dessin publicitaire à l'Institut des Arts graphiques de Montréal puis, après quelques années à travailler comme graphiste, il s'inscrit au baccalauréat en Arts plastiques de l'UQÀM.

Il considère l'art comme un moyen de communication qui a le potentiel de transformer la société et l'éducation, comme un pré requit essentiel à toute émancipation sociale.

 

Au terme de ses études, il travaille à la pige en tant que graphiste puis, comme infographiste en support à l'enseignement et la recherche dans diverses institutions de l'enseignement supérieur.  Il est membre de l'Atelier Continu et des Ateliers du Parc, des collectifs d'artistes et de spécialistes de l'audiovisuel de Montréal.

 

De 1989 à 1992, il est président de la Corporation de la Nuit de la Pointe-sèche pour laquelle il organise des événements de création et de diffusion pour cette technique de gravure.

 

Il travaille également comme formateur en art et communication, en art médiatique et en multimédia à Montréal et au Bas-Saint-Laurent où il s'est établie en 1990.

 

À Rimouski, il entreprend des études de deuxième cycle en éducation et en scénarisation à l'UQAR et s'investi dans plusieurs organisations culturelles. Durant la même période, il devient chroniqueur au journal Le Mouton Noir et caricaturiste pour l'hebdomadaire le Fleuve.

 

En 1996, il obtient un AEC en Infographie et vidéo pour le multimédia à l'Institut ICARI de Montréal. À son retour à Montréal à la fin de 1999, il devient rapidement un spécialiste du design d'interface et d'architecture web pour la formation à distance. Il travaille fréquemment en collaboration avec des équipes de chercheurs, d'enseignants, de techniciens et d'artistes. Parmi ses principale réalisations, il conçoit et réalise les sites Internet des Atlas du Québec, du Bas-Saint-Laurent et de la région métropolitaine. En équipe avec un programmeur, il conçoit un des premiers systèmes multi usagers de mise à jour automatisée pour les sites Internet ainsi qu'une nouvelle forme de média interactif utilisant des images .gif multi niveaux.

 

Les contrats se faisant plus rares, il travaille comme technicien en muséologie pour diverse institutions tout en complétant en 2012, un certificat en communication à l'UQÀM.

 

Parallèlement à sa carrière et à sa vie de famille, il maintient une production artistique variée, passant de la gravure à la peinture, des installations bd aux arts médiatiques puis, plus récemment, par la photographie et la sculpture sur bois.

 

Au cours des années, différents événements l'amènent à développer une certaine expertise dans les théories en art et communication ainsi qu'un grand intérêt pour la  globalisation économique et ses effets sur la démocratie, les droits et les libertés.

 

Aujourd'hui, au terme de nombreuses années de travail à la pige, il décide de se consacrer davantage à son engagement artistique et au travail culturel.

 

Il présente une série de photographies et de textes sur le thème des droits et libertés lors du Forum social du Québec en 2910 et qui circule depuis dans de petits cafés montréalais et lors d'événements culturels.

Il est membre du Conseil québécois des arts médiatiques (CQAM).

 

Son objectif est de favoriser, par son art et ses interventions dans le champ culturel, les remises en question de certains paradigmes sociétaux qui permettront aux citoyens de mieux relever les défis sociaux et environnementaux auxquels ils sont désormais confrontés.

 

© 20i3 C. P. Nolin, productions graphiques et culturelles