Financièrement public de mes projets

 

 

Il suffit d'acheter un ou plusieurs jetons de contribution pour le projet que vous désirez soutenir

Chaque jeton coute 20$ cnd.

 

L'achat d'un jeton vous met automatiquement sur la liste des invités pour toutes les activités de lancement ou de vernissage de l'année courante.

 

L'achat de 5 jetons et plus donne automatiquement le droit de recevoir en plus l'agrandissement 13" x 19" de la photographie de votre choix de la série Un jour, nous serons libres.

 

Les noms et prénoms de chacun des donnateurs seront mentionnés dans la documentation liée au projet financé, sauf si la personne demande de préserver son anonymat.

 

La réalisation de certaines créations artistiques nécessite un investissement important.

 

L'artiste peut parfois faire du recyclage ou de la récupération de vieux matériaux mais, souvent, des dépenses qui doivent être emgagés pour l"achat de matériaux neufs ou des services d'experts.

 

Dans certaines circonstances, l'artiste peut négocier un partenariat ou un échange de service mais, généralement, il doit défrayer ces coûts.

L’artiste émergeant doit trouver l’argent pour subvenir à ses besoins, payer son atelier, acquérir son équipement et le maintenir opérationnel, acheter les matériaux nécessaires pour la réalisation de ses œuvres et assumer les coûts de promotion et de mise en marché pour ses œuvres. Vous comprendrez la situation précaire où se retrouve la majorité des artistes.

 

Si la majorité des artistes recourent au double emploi, cela a tout de même ses limites puisque le temps nécessaire pour assurer leur propre subsistance leur laisser peu ou pas de temps pour se consacrer à leur pratique artistique.

 

Restent alors les subventions, le mécénat et la commandite. Les subventions sont rares parce qu’il y a trop peu d’argent pour de trop nombreux créateurs. Il faut que l’artiste se voie reconnaitre le statut d’artiste professionnel.

 

Pour ce qui est du mécénat et des commandites, les organismes de la société civile qui devraient être intéressés à soutenir ce type d’art sont aux abois, leurs maigres ressources financières suffisant avec peine la plupart du temps à maintenir leurs opérations.

 

Et demander aux grandes entreprises et aux grandes corporations qui sont impliquées dans les situations que l’artiste dénonce risque de semer le doute sur son discours. Éthiquement, il doit éviter toute compromission qui pourrait annihiler sa crédibilité.

 

Reste alors le financement solidaire public, cette nouvelle forme de mécénat que les médias sociaux on rendue possible à une échèle autrefois inconcevable.

Projets en cours

Panier: (0)‏

© 20i3 C. P. Nolin, productions graphiques et culturelles